Faire une natte africaine simplement

La natte est un des grands classiques de la coiffure africaine. Il s’agit d’un entrelacement de mèches d’une façon bien ordonnée pour donner un aspect unique aux cheveux. Arrangée de différentes manières, une natte peut mettre en valeur n’importe quelle chevelure et apporter une touche glamour originale à l’apparence d’une femme. 

natte africaine

Les caractéristiques d’une natte africaine

La natte africaine est une coiffure que l’on réalise le plus souvent à partir du sommet du crâne. Elle est collée sur le cuir chevelu sur une partie de sa longueur. En règle générale, la natte peut se décliner en plusieurs formes différentes, des plus simples aux plus sophistiquées. D’ailleurs les professionnels de la coiffure ne manquent jamais de revisiter ce grand classique à chaque occasion qui se présente. Le nombre de brins à tresser peut aussi faire la différence entre chaque type de nattes. Une tresse simple est constituée de trois mèches. Cependant, vous pourrez varier et utiliser 4 ou 5 mèches. Plus vous aurez de brins, plus vous aurez de la difficulté à tresser, mais ça en vaut la chandelle. Pensez aussi à vous inspirer des coiffures des stars d’aujourd’hui, telles qu’Alicia Keys, pour tirer votre épingle du jeu. 

Les bases d’une natte africaine

La tresse simple est la base de la natte africaine. Vous n’aurez pas besoin d’une autre personne pour réaliser la vôtre, chez vous. Vos mains, une broche à cheveux et des élastiques suffiront. La préparation est le secret de la réussite d’une natte africaine. En effet, les cheveux doivent être bien démêlés avant d’être tressés. Pour ce faire, partez de la pointe et remontez progressivement vers la racine, en éliminant les bouclettes et autres imperfections. 

La formation de natte africaine

Une fois que vous aurez démêlé correctement votre chevelure, vous pouvez désormais passer à la réalisation de la natte africaine. Pour commencer, sélectionnez les cheveux qui se trouvent sur le sommet de votre crâne. Divisez-les en trois brins de même taille. Comme énoncée auparavant, la natte africaine se base sur la tresse classique. Vous devrez donc débuter la formation de nœud en procédant de la même manière. Croisez la mèche de droite par-dessus la mèche du milieu. Ensuite, faites passer la mèche de gauche sur celle du milieu. Rajoutez de nouvelles mèches au fur et à mesure que vous avancerez vers la nuque. En quelques passes, vous arriverez à la base de votre cou rapidement. S’il vous reste encore une longueur de cheveux, vous pouvez continuer avec un tressage classique et faire tenir l’ensemble avec un élastique. 

Les commentaires sont fermés.